Un programme très chargé pour ces fêtes (comme c'est d'ailleurs toujours le cas pour les vacances de noël).
Tout d'abord direction Clermont-Ferrand (famille de Fred) puis Lyon (ma famille) où nous avons fêté noël. Pour cette année tout le monde était là. Avec un grand frère militaire qui a des astreintes ou qui choisit de s'expatrier, pas facile de réunir la fratrie.
Donc tous ensemble: les grands-parents, les trois frères et sœurs et nos enfants à nous. Pas moins de 8 adultes et 5 petits. Il y avait de l'ambiance, c'était une belle journée.
Puis retour à Clermont avant de partir pour un gîte en Charente pour retrouver les copains. Et là, justement, petite balade dans la campagne.

g_te_1

Et pour la petite anecdote...

Rendez-vous au gîte vers 15h30 - 16h00. On prévoit de partir juste après le repas, juste pour l'heure de la sieste de Raphaël. Le trajet s'est très bien passé. Le petit bonhomme a été d'une gentillesse remarquable. Il grandit et supporte de plus en plus de rester longtemps en voiture sans se plaindre. Et fort heureusement car les conditions météo n'ont pas du tout été avec nous!

Il a neigé, neigé, neigé. Rouler à 30km/h... ça n'avance pas vite. Au moins on aura eu le temps de profiter du paysage! Superbe! L'appareil photo était dans le coffre sinon... vous auriez une image. Bref, nous avons fini par chaîner sur l'autoroute. Et c'est avec pas moins de 3 heures de retard que nous sommes arrivés (sur les coups de 19h00 - 19h30).

Les 3 autres couples de copains étaient bien évidemment installés. Les filles avaient déjà fait les courses. Et le feu crépitait dans l'âtre de la gigantesque cheminée. La pièce de vie était la seule pièce où il faisait à peu près bon. Les chambres étaient plutôt glaciales... Seul le dernier étage était très agréable. Deux chambres et une salle de bain où on a pu donner son bain à Raphaël de suite avant de le faire manger.

Et puis direction le dodo pour lui.

La première nuit n'a pas été bien agréable. Il faisait si froid que Raphaël a dû dormir avec nous. Et personnellement j'ai très mal dormi. Il faisait trop froid pour se détendre paisiblement.

Enfin, il restait la joie de se retrouver entre copains. De faire connaissance de la petite dernière des GDT, Charlotte. Alors on pouvait supporter cela...