La chape maintenant. Cette fois la bétonnière n'a pas trop chauffé puisque c'est une toupie qui est venue déverser son béton directement au bon emplacement. Bon après... il fallait quand même le lisser ce béton. Et Fred et Tété (un très bon copain que je remercie au passage pour tous les coups de main qu'il peut nous donner) s'en sont vus pour y arriver. Trop liquide! Mais comme il faisait très chaud ce jour là, Fred l'avait commandée ainsi de peur que le béton prenne trop vite. Au final, elle est bien réussie.

Et puis aussitôt sèche, les murs peuvent monter.

chantier 16

chantier 17

chantier 18

chantier 19