Et voilà la seconde version:

Rainbow cake 7Donc cette fois il y a la garniture au philadelphia, mascarpone et sucre glace. Et pour le glaçage philadelphia et chocolat blanc. J'ai suivi la recette. Mais bon, pour l'apparence... ce n'est pas encore ça... Le glaçage au chocolat blanc laissant apparaître les différentes galettes. Et puis du coup, le gâteau n'est pas blanc/blanc, mais plutôt blanc cassé (ça a beaucoup déçu Lisa...).

Rainbow cake 8Voilà, c'est le jour J, on allume les bougies, on souffle les bougies et... on coupe le gâteau. Tadammmmm ! C'est l'arc-en-ciel à l'intérieur. ça fait son petit effet auprès de l'assistance.

Rainbow cake 9Et puis ensuite dégustation.

Rainbow cake 10Verdict... bof bof... Très très décevant... Le chocolat blanc est écoeurant. La crème à l'intérieur a, à mon goût, trop imbibé le gâteau. Bref... celui tout simple à la confiture était meilleur. Là, la meilleure définition c'est qu'il est "kloug!" (référence cinématographique si parlante...).

Et du coup, finalement, non, Raphaël ne veut pas le même pour son anniversaire.

Fred, lui, dit qu'il voudrait que j'en fasse un à la crème patissière recouvert d'un glaçage au chocolat.

On verra...